J’ai lu le  » body book  » de Cameron Diaz

Qui l’eu cru. Je ne suis pas particulièrPX.pAd7UhQA4b5dK1Ba2jZRdy.aAomjxWadj3ak5BIU-ement fan de l’actrice. Je n’ai jamais acheté de livre écrit par une star, et encore moins sur tel ou tel régime ou manière de changer son corps en 1 mois.

J’ai lu pas mal d’avis sur ce bouquin, et ça m’a parlé, alors je l’ai acheté. Le  » body book  », ce n’est pas une liste de ce qu’il faut manger et comment, ni même d’exercices à faire pour se muscler, pas du tout. C’est expliquer c’est quoi, vivre bien. Vivre pour sa santé. Protéger, nourrir son corps. Comprendre que le corps, c’est l’esprit. Comprendre que tout est affaire de choix, de discipline. Qu’on n’est pas mieux que les autres, que c’est pas plus facile pour nous ‘les sportifs ». C’est un choix permanent. C’est choisir une alimentation différente pour notre santé, c’est se bouger parce qu’il le faut. Et parce que quand on fait tout ça, on se sent bien, on est plein d’énergie, on est heureux.

Ce livre explique comment le corps se nourrit, de quoi il a besoin pour fonctionner. Comment les muscles s’entretiennent et comment ils fonctionnent, avec des exemples extrêmement clairs. Si l’auteur s’est associée à de nombreux spécialistes pour présenter un livre très complet, il n’en demeure pas moins extrêmement accessible.

Quand j’ai lu ce livre, je me suis senti chez moi. Cela m’a conforté dans mes choix, ma manière de vivre. Je suis convaincue que l’on est maître de notre santé. Je ne pourrais pas forcément m’empêcher de développer des maladies mais entretenir mon corps et bien le nourrir me permettra de limiter les dégâts ou de me battre plus facilement. On ne sait pas. Et parce qu’on ne sait pas justement je veux tout faire pour être en bonne santé.
Est-ce que la maladie de lyme à enclenché en moi cette peur de la maladie, ce besoin de tout faire pour être mieux? Peut être. Sûrement même. Après tout rien n’arrive par hasard. Ou si c’est le cas, j’en aurai au moins tiré des conclusions positives pour ma vie future. Tout faire pour être et rester bien. Sentir et comprendre mon corps. Ne faire qu’un. Et c’est justement ce que dit le livre.

Quand on se nourrit autrement, quand on bouge, on parle avec son corps. On apprend à distinguer la fatigue de flemmarde et celle qui nécessite du repos. On distingue la douleur qui annonce la blessure et celle qui montre qu’on travaille ses muscles. On apprend à connaître le goût des aliments et à savoir ce qu’on soit manger et pourquoi. Pour moi, c’est ça, le secret du bonheur. En étant connectés à soi-même, on est plus fort, plus zen, plus heureux. On a l’impression de vivre la vie qu’on choisi
parce que la nourriture et le mouvement relèvent de notre responsabilité.

Et ce livre, je le garde précieusement. Comme une clé à garder si je dérive, comme un secret précieux à confier à d’autres.

Publicités

Une réflexion sur “J’ai lu le  » body book  » de Cameron Diaz

  1. Comme toi, j’ai beaucoup aimé ce bouquin qui explique simplement le fonctionnement de notre corps. Je trouve que l’on comprend mieux certaines choses après 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s