Etre multisports : pourquoi ?

image

Etre multisport, c’est d’abord limiter le risque de blessure : le corps n’est pas sollicité de la même manière plusieurs fois par semaine. Le fait d’alterner plusieurs activités permet de maintenir un équilibre. On peut volontairement associer différents types d’activités, pour se défouler / se détendre, travailler son cardio de manière différente, développer sa musculature, etc.

Le mieux, c’est d’associer des activités qui ont des effets différents : si possible pas deux activités qui présentent des impacts par exemple (course à pieds / badminton), mais plutôt une qui renforce le travail de cardio par exemple sans ces fameux impacts (course à pieds / vélo)

L’idée, c’est de rester motivée, de se faire plaisir. Parce qu’à vouloir absolument développer son cardio, sa force, ses performances, ses muscles, etc…on en oublie qu’à la base, le sport, c’est aussi pour l’esprit ! Pas envie de cette 3ème séance de muscu, il fait un peu moins chaud et envie de prendre l’air ? On va courir ou faire du vélo ! Pour ceux qui se font des plannings, il suffit d’intervertir deux séances. Dimanche c’était natation, mais j’ai envie d’y aller jeudi à la place de la sortie vtt ? Pourquoi ne pas échanger ?

En ce qui me concerne, j’ai d’abord été une adepte de la course à pieds. Mais trop de course à pieds, une mauvaise récupération, c’est aussi des blessures, des douleurs. Une périostite, un mal de dos, une tendinite. Les grands coureurs sont aussi des adeptes de la préparation physique générale (PPG) qui consiste en des exercices de renforcements musculaire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il faut renforcer ses muscles plutôt que leur imposer toujours le même mouvement. Cela créé des déséquilibres, des faiblesses…et potentiellement des blessures.

J’ai ensuite découvert l’escalade. L’escalade étire le corps, pas d’impact, plus de sciatiques, un renforcement des muscles profonds, tandis que la course à pieds travaillait mon cardio : un combiné gagnant. Mais déjà, je commençais à avoir du mal à délaisser l’un pour l’autre. On perd en progression en running quand on progresse à l’escalade, et inversement. Clairement, si on a un objectif de performance, on doit se constituer un programme qui privilégie l’une des activités.

Pour progresser à l’escalade, j’ai choisi de faire de la musculation et du hiit pendant quelques mois. J’ai laissé la grimpe de côté de manière temporaire car c’est l’absence de force qui me bloquait dans ma progression. Dur dur de délaisser son sport de prédilection mais l’objectif était là.

Quelques mois plus tard, objectif atteint : je progresse. Sauf que la musculation me plaît. Mince, un sport de plus à caser dans tout ça.

Résultat, c’est compliqué de tout faire. Il faut privilégier l’un ou l’autre, organiser tout ça dans ses journées.

Quelques conseils :

  • privilégier l’une de vos activités en fonction de votre objectif, de votre humeur…ou de la météo
  • accepter de délaisser parfois l’une de ses activités. Je cours moins qu’avant, mais il faut faire des choix.
  • faire des sports intérieurs c’est bien, mais il faut aussi penser à s’aérer ! Les effets bénéfiques du sports sont aussi liés à la nature (les gens qui passent dans un parc tous les jours sur le chemin du travail sont moins dépressifs que les autres : associez le sport aux espaces verts).
  • adapter son programme aux saisons : courir en hiver pour ceux qui ne supportent pas la chaleur, faire de l’escalade en falaise l’été, etc.
  • faire un planning, c’est aussi savoir l’adapter. On peut aussi le faire différent une semaine sur deux : par exemple, j’essaie de faire une séance de fractionné tous les 15 jours.
  • SE FAIRE PLAISIR.

Des idées :

  • course à pieds / yoga
  • natation / fitness
  • stretching / badminton
  • et tout ce qui vous convient !

Bientôt, je vous explique comment construire votre planning !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s