Le sport…et le mental

4ad3bf0ed816c1ff935ae613ed2c7c8dJ’ai eu malheureusement l’occasion à plusieurs reprises récemment, de réaliser à quel point le sport pouvait m’aider. A quel point il pouvait être une roue de secours, le truc qui vous aide à tenir debout. Le seul truc qui vous fait du bien au final.

Il y a eu une mauvaise nouvelle un jour, et m’arrêter en plein milieu, trop perturbée, mais reprendre quand même ma séance quelques minutes après.

Il y a eu un décès, et être forte pour tout le monde, et les larmes qui montent pendant le sport, et la « tant pis, je ne m’arrête pas ».

Et il y a ça maintenant, de ces maladies qu’on opère, et de celles pour lesquelles on ne peut pas faire grand chose si ce n’est « être là ». Essayer, au moins. Et à nouveau,avoir la tristesse qui m’envahit pendant la séance, et me dire que la tristesse, je vais la mettre dans mes exercices.

Déjà, ça évite de penser.

Parce qu’on se dit ce soir je vais courir, alors le soir on va courir. C’est comme ça, même s’il fait chaud, même si on n’a pas envie.Et puis à force des mouvements, on se sent mieux, on concentre notre esprit sur la course, sur notre corps, on est focalisés. Et on est fiers de nous.

Ca nous maintient dans une routine, ça nous force à sortir. Ca m’a beaucoup aidé, quand les amis ne sont pas vraiment là, quand les gens ne savent pas quoi vous dire. Quand on est vide à l’intérieur. J’avais ma routine, et c’était comme ça, je devais le faire, alors je le faisais. Je pense que si je m’étais assise et que j’avais refusé de bouger, ça m’aurait enfermé dans une mauvaise spirale. Ca n’a pas apaisé ma peine, mais ça m’a aidé à garder la tête hors de l’eau. Aujourd’hui, j’y pense encore, et avec ces autres mauvaises nouvelles, je pense que sans le sport, je me noie. Et sans la petite voix à la maison aussi, qui me dit qu’il est fier, que je suis courageuse (vive les coachs perso 😉

C’est chimique…il semblerait que 15 à 30 minutes de sport par jour serait plus efficace pour vaincre la dépression que certains médicaments. Merci les endorphines.

Et puis le mode de vie. Garder un mode de vie sain dans ce genre de moments, ça permet d’avoir cette image de soi positive : on fait quelque chose de bien pour soi. Et pas dévorer un paquet de chamallows après quoi on se sentira super nulle non, faire quelque chose qui fait du bien et redore notre image.

Alors oui, le sport fait de bien au moral, nous permet d’avoir une bonne estime. Mais je n’aurais jamais cru qu’il serait un tel soutien dans des périodes difficiles.

Publicités

4 réflexions sur “Le sport…et le mental

  1. Je suis tout à fait d’accord, le sport aide vraiment psychologiquement, je me sens vraiment plus forte moralement et physiquement ! et même si il y a des moments tristes dans la vie, le sport aide vraiment !

    J'aime

  2. C’est intéressant de voir comment le sport a pu t’aider, et je trouve génial que tu partages ça avec nous car cela nous aidera lorsque l’on vivra ou re-vivra un moment difficile. En tout cas le jour où cela m’arrive, je n’oublierai pas ton article.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s