Le pic glycémique pour les nuls

somnolenceEt voici la découverte qui a changé ma vie.
J’avais tellement de coups de pompe que je croyait avoir des carences. Je ne comprenais pas. Et on m’a expliqué l’index glycémique, et le pic glycémique qui s’y associe.
En voici une explication ultra simplifiée, mais suffisante pour vous aider à changer vos habitudes !

Vous avez déjà eu les gros coups de  pompe, les coups de fatigue, puis vous prenez un mars, et ça repart ? Comme si vous aviez une mini hypoglycémie, sauf que vous avez mangé il y a 1 heure ? C’est notamment le pic glycémique qui déclenche les envies de tout défoncer pour un m&ms (et les émotions mais disons que si on élimine déjà le pic glycémique c’est bien).

Ce qui se passe : quand on mange des pâtes blanches (donc pas des pâtes au blé complet), du riz, des galettes de riz, des choses sucrées (les gâteaux,bonbons, y compris les fruits, mais c’est d’autant plus vrai pour les choses chimiques), on a un pic glycémique, c’est à dire que notre corps se prends un méga shoot de sucre. Du coup, quand ça redescend….grosse faim, coup de pompe, etc !!! grosse crise de manque du corps, et re envie de sucre. Et plus on va en manger, plus ça va entretenir tout ça.

Les solutions : associer des légumes verts ou des céréales quand on mange des pâtes blanches, des patates ou du riz, ou les remplacer par des pates au blé complet. Ca fait baisser l’index glycémique.

Plus on fait attention à ce détail, moins on a de coups de pompes liés au sucre.

Pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s